Club Sportif Pertuisien - Course d'Orientation

Le club le plus titré de tout l'Est du Vaucluse !

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Med solen i mål !

ORingen4-2-150pxCette année, la famille Coulier s'est déplaçée en Suède. Après une première étape pluvieuse, le soleil était au rendez-vous pour O-Ringen Höga Kusten 2018 (Örnsköldsvik, 22-27 juillet). Toujours aussi bien organisés, les Suèdois nous ont envoutés!

Des terrains très physiques, mélant course à pied et quasi escalade, et des traçages très techniques en ont fait « bommer* » plus d'un. Il fallait être précis jusqu'au bout!

ORingen5-150pxLa courabilité alternait entre des zones de dalles de granite largement fissurées ou de champs de gros galets, parfaits pièges à tibias et à chevilles, et des zones de forêts clairsemées et de marais asséchés beaucoup plus rapides. Ces champs de galets, pas toujours très stables, sont les restes de plages surélevées depuis la dernière glaciation et se retrouvent jusqu'à 200 mètres d'altitude, d'où le nom de la région, Höga Kusten, signifiant "haute côte".

Ici, pas de chênes kermes, mais des lychens, des myrtilles et des bruyères dans des forêts clairsemées sous un soleil de plomb.

Du point du vue logistique, une noria de bus amenait chaque jour 15 000 orienteurs (de HD10 à H100 !) sur les arénas. Comme toujours, douches chaudes à l'arrivée.

La journée de repos nous a permis de nous essayer à l'orientation de précision et de profiter d'une vue magnifique sur Örnsköldsvik.

À l'issue des cinq étapes, la victoire revient à Simone Niggli, 40 ans, en D21 élites, et à Magne Daehli en H21 élites.

Rendez-vous en 2019 à Kolmården (Norrköping, sud-ouest de Stockholm), et en 2020 à Uppsala !


 

* «bommer »: du suédois «bomma », manquer, rater (un poste)

ORingen2-800px